Mensaje
del Superior general

 

 

H. Henri Vergès
Beatificación
8 de diciembre

 

 



 


Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

Colombia: Renovación de Votos Temporales en Bogotá

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

 


Llamadas del XXII Capítulo General



FMSI


Archivo de novedades

 

Calendario marista

18 diciembre

Santos: Graciano, Victor
Día Internacional del Migrante (ONU)

Calendario marista - diciembre

Hermanos fallecidos

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018

H. Émilien Picard

 Fecha de la muerte: 03/12/2018
Lugar: Canadá, Château-Richer
Provincia: Canada
Edad: 90FMS
Leer el documento enviado por la Provincia


Décédé à l’hôpital l’Hôtel-Dieu de Québec. Le 1er décembre 2018 à l’âge de 90 ans et 6 mois, dont 71 ans de vie religieuse.

Le 27 novembre dernier, soit quatre jours avant son décès, le frère Émilien Picard a été victime d’un AVC massif qui ne lui laissait aucune chance de réhabilitation. Nous avons réalisé que son heure était venue de se laisser accueillir par le Seigneur après plus de 90 années de vie, dont 71, dans la vie religieuse comme Mariste et missionnaire.

Le frère Émilien a été un homme de principe et un homme de coeur. Sous un extérieur marqué par l’ordre et la discipline se cachait un homme sensible et dévoué. Il a été un professeur de sciences compétent et consciencieux dans les classes terminales. Ses préparations de classe et son laboratoire étaient toujours impeccables et ne laissaient pas de place à l’improvisation. Tout était planifié et prévu dans les moindres détails.

Après six années d’enseignement au Québec, Émilien répond à l’appel de quitter son pays pour l’Afrique du Sud. Toutefois, c’est surtout au Malawi que cet homme de coeur, tout en enseignant, a rempli plusieurs autres responsabilités : architecte et bâtisseur à Chassa, headmaster à Likuni, formateur à Kutama et directeur à plusieurs endroits, et finalement Supérieur du District. Voilà qui résume une vie bien remplie et fructueuse au cours de ses 43 années de présence presque continue en Afrique. À son retour au Québec, il accepte le service d’être animateur de la communauté de La Baie avant de se joindre à celle de Château-Richer. Au lendemain de son accident vasculaire, une infirmière tout émue me confiait que le frère Émilien avait été pour elle, un conseiller et un confident qui montre bien la grande sensibilité de cet homme et son rayonnement malgré un âge avancé. Va en paix cher Émilien. Va rejoindre Saint-Joseph pour qui tu avais une piété et une grande affection. Que le Seigneur t’accueille dans sa demeure.