Home > News > Deceased Brothers > Br. Gauthier

 



Wherever you go

Rule of Life of the Marist Brothers


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Fiji: 3rd Chapter of the District of the Pacific

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

13 December

Saint Lucy

Marist Calendar - December

Deceased Brothers

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2019 | 2018

Br. Camille Gauthier

 Date of Death: 16/06/2019
Place: France, Saint Genis-Laval
Province: LHermitage
Age: 81FMS
Read the file sent by the Province


Le Seigneur a accueilli dans la paix de sa maison Frère Camille GAUTHIER décédé le dimanche 16 juin 2019, à l’âge de 81 ans, dont 62 ans de profession religieuse.

Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province L’Hermitage, la communauté de Saint Genis-Laval, sa famille et ses amis, vous invitent à les rejoindre par la prière. La messe de funérailles sera célébrée le vendredi 21 juin, à 15 heures, à la chapelle des Frères de Saint Genis-Laval, et sera suivie de l’inhumation au cimetière de la communauté. Qu’il repose dans la paix du Seigneur.


C’est bien discrètement, durant son sommeil, que F. Camille nous a quittés. Depuis quelques années sa santé s’était sérieusement détériorée, mais, récemment, elle ne donnait pas de signe d’aggravation particulier. La veille, il participait encore aux funérailles de F. Jean Roche, et il était descendu au cimetière avec son déambulateur.

Il naît le 23 mai 1938 à Foucherans (25). De 1950 à 1954, il est élève au juvénat de Franois, où il est sérieux et appliqué ; mais ses résultats scolaires ne sont pas au rendez-vous. Ainsi, très tôt il semble que sa voie ne sera pas l’enseignement.

À cette époque, la tradition des Frères employés aux travaux manuels, aussi vieille que l’Institut, subsiste encore ; il pourrait donc se rendre utile dans d’autres emplois… À 16 ans, il est admis au noviciat à Saint Genis-Laval où il fait sa profession le 8 septembre 1956. Après un an de scolasticat, il est déjà employé dans les divers services de la maison et de la propriété. Son rôle principal est le jardin. Il passe ainsi 18 années de sa vie, sauf un temps bref de service militaire en 1958, et deux mois de recyclage spirituel à Rome, avant sa nomination à St Didier-sur-Chalaronne, en 1975, où il a la responsabilité du jardin. En 1986, il rejoint St Martin-La-Plaine ; il s’investit dans l’entretien de la vaste propriété.

En 1999-2016, il est à Pélussin dans une communauté de Frères retraités, qui dispose aussi d’un grand jardin. Dans ces différentes maisons, il travaille comme jardinier, avec courage et compétence (plan des semis, systèmes d’arrosage). Il est fier de partager les premiers fruits de ses récoltes ; il sait aussi en faire profiter les amis. Évidemment, il exerce d’autres activités annexes, comme la préparation des repas. Il est d’un contact facile et agréable avec la population ainsi qu’avec les élèves. Il participe aussi à certaines activités du village, et il a, de ce fait, un bon groupe d’amis. Cette vie au rythme des saisons et de la nature aurait pu se prolonger encore bien longtemps si la maladie et les séjours à l’hôpital n’avaient pas sérieusement assombri ses dernières années. Retiré deux ans (2016-2018) à St Paul- Trois-Châteaux, il a dû se résigner à entrer à l’EHPAD de St Genis, il y a moins d’un an.

À travers lui nous rendons hommage aux si nombreux Frères travailleurs manuels de l’Institut dont il est l’un des derniers représentants. Comme lui, ils ont longtemps assuré des services importants sans bénéficier toujours de la considération qu’ils méritaient.