Home > E-maristes > Champagnat > Letters of Champagnat > Lettres de Marcellin 061

 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Brazil: Solidarity Mission of the Province of Brasil Centro-Sul - Santos

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

21 July

Saint Lawrence of Brindisi
1951: The first brothers left for Japan

Marist Calendar - July

Lettres de Marcellin 061

 

Br. Marcellin Champagnat
12/07/1835


In other languages
English  Español  Português  

On peut imaginer les peines que Frère Théophile a pu soumettre à son Supérieur. D'après ce que nous savons de lui (cf. répertoire biographique), le métier d'instituteur ne devait pas bien lui convenir, car son niveau d'études n'était guère élevé, ni sa santé très robuste et puis passer de la profession de tailleur à celle d'enseignant à l'âge de 24 ans ne se fait certainement pas sans des difficultés.

Mon bien cher frere Theophile,

Courage, mon cher ami, tout viendra, au reste Dieu doit etre notre récompense. Pour quoi nous inquieter? faisons comme si nous étions assuré d'un grand succès, renvoyons tout l'honneur à Jésus et à Marie. Vous avez vos peines, ou, plutôt disons mieux, vous n'en avez aucune et vous, vous vous inquiétez! Personne ne vous dit rien, bénissez en le bon Dieu.

J'aime bien Perret, si nous pouvions le recevoir! Je vous déclare que je le recevrois volontier; attendons.

Dites, mon cher ami, dites au frere Silvestre combien je l'aime. Je lui sais un gré infini de tout ce quil fait a Marlhes pour l'amour de Dieu. Priez pour moi. A Dieu,

                                                                                                      CHAMPAGNAT
P.S. Dites à la Mere des petits Vialeton de m'envoyer a Valbenoite quatre charts de planches givordes de 7 a 8 pieds et d'un pouce d'epaisseurs.

2961 visits