Home > E-maristes > Champagnat > Letters of Champagnat > Lettres de Marcellin 169

 


Wherever you go

Rule of Life of the Marist Brothers


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Hong Kong: St. Francis Xavier's School Tsuen Wan

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

12 November

Saint Josaphat

Marist Calendar - November

Lettres de Marcellin 169

 

Br. Marcellin Champagnat
10/01/1838


In other languages
English  Español  Português  

En route pour Paris, M. Champagnat fait une escale à Lyon de plusieurs jours afin de compléter son dossier. Frère Marie Jubin qui doit faire le voyage avec lui viendra le rejoindre avant lundi 15 janvier jour fixé pour le départ. Il en profite pour lui faire amener certaines petites choses quil avait oubliées. Cela pouvait .facilement se réaliser car cette lettre est parvenue à IHermitage au plus tard le 12 au matin.

V.J.M.J. Lyon 10 janvier 1838

Mon bien cher frere François,

Dans vos difficultés, après avoir consulté le bon Dieu et notre commune Mère, consultez M. Matricon. Dites lui que je vous ai dit de le consulter. Entendez vous avec lui et M. Terraillon quand vous le pourrez. Le dimanche à lheure ordinaire, réunissez dans le secretariat M. Matricon et les Frères accoutumés. Ayez soin decrire vos deliberations afin que vous puissiez me les presenter à mon arrivée.

Envoyez des bas au frere Adrien, un habit au frere Felix par le frere Marie Jubin.Le Frère Louis Marie a oublié la feuille de dessein au bureau du chemin de fer à St. Chamond et moi mon parapluie à Notre Dame à St. Chamond chez M. le Curé.

Nous devons partir lundi pour Paris à 9 heures du matin. Tout parait devoir bien aller. Je dis toujours Nisi dominus etc. Je crains même que toutes ces ressources ne nuisent un peu aux desseins de la Providence et loin daccelerer nos demandes ne viennent nuire. Priez donc bien le bon Dieu et faites prier.

Jai oublié mon chapelet, envoyez le moi sans manquer. Le grand cahier des notes que jai oublié sur le bureau, brulez le ou retirez le sous la clef pour que personne ne le touche.

Le novice qui devait partir avec moi, il ne faut le garder à moins quil ait pris une autre manière de voir. Envoyez le frere Cassier a Millery et, daprès son rapport, vous en verrez un cinquieme.

Que le frere noublie pas mon passeport ni la lettre de M. le Curé de Saint Pierre.

Mr. Chanut me dit de vous dire bien des choses.

A Dieu, mon bien cher Frère, je vous laisse tous dans les Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie.

CHAMPAGNAT, sup(érieur)

Disons tous Nisi Dominus

3173 visits