Home > E-maristes > Champagnat > Letters of Champagnat > Lettres de Marcellin 177

 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Peru: Vocational Week - Educational Center "Santa Rosa" - Sullana

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

20 July

Saint Margaret of Antioch

Marist Calendar - July

Lettres de Marcellin 177

 

Br. Marcellin Champagnat
13/03/1838


In other languages
English  Español  Português  

Comme Mr Chanut part ce jour même et quil a encore un moment avant le départ, le Père ajoute une seconde lettre à celle de la veille. A ce propos l’on remarquera que Frère Avit, dans A.A. p.238, ajoute une phrase qui ne figure pas dans le texte, mais confirme que cest bien Mr Chanut qui porte ces deux lettres à IHermitage.

V.J.M.J.

Paris 13 mars 1838

Missions étrangeres.

Mon bien cher frere,

Jai encore un moment, jen aprofite pendant que Mr. Chanut fait son paquet. Il paraît que M. Ardaillon va en pays passer quelques jours. Ne manquez pas de lui rendre une visite, remerciez le beaucoup de tout ce quil a fait, faites lui bien sentir combien cette autorisation nous est nécessaire, sans cela la conscription va nous enlever nos sujets. Combien la Société lui sera redevable, elle lui en conservera une éternelle mémoire. Dites lui (M. Ardaillon) que vous souhaitez mon retour. Il vous dira que je navance rien de rester, que les affaires iront tout aussi vite lors même que je ni serai pas. Ne répondez rien à cela, si ce nest que si toute fois on demandait quelque changement à faire à quelque article, je serais là tout de suite. Enfin, mon cher Frère, vous lui direz ce que Dieu vous inspirera. Il faut y aller deux ou même trois: Frère Stanislas, Frère Jean Baptiste ou Frère Jean Marie et vous.

A Dieu dans les Sacrés Coeurs de Jésus et [de Marie],

CHAMPAGNAT.

Je ne sais rien encore de positif touchant les engagements. Je les ai remis à Mr. Baude. Je ne sais ce quil en sera.

Frère Marie Jubin va à apprendre à conduire les sourds muets et continuer à apprendre à litographier.

Joublie bien de choses.

2950 visits