Home > E-maristes > Champagnat > Letters of Champagnat > Lettres de Marcellin 234

 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Sri Lanka: Maris Champagnat Association - Annual Meeting

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

23 July

Saint Bridget of Sweden
1816: Marcellin and his companions consecrated themselves to Our Lady of Fourvière
First brothers left for the Democratic Republic of the Congo (1911) and the Solomon Islands (1938)

Marist Calendar - July

Lettres de Marcellin 234

 

Br. Marcellin Champagnat
28/12/1838


In other languages
English  Español  Português  

Nous savons déjà par les lettres 36 et 49 que Frère Dominique se plaignait souvent de son sort. Il avait, daprès Frère Avit, (Annales de Charlieu p.20) « pour maxime de demander toujours le contraire de ce quil désirait. Depuis 4 ans (1844) il sétait constamment plaint de ses seconds, qui lui rendaient la pareille; il avait souvent demandé leur changement ou le sien. Il obtint celui-ci quil ne désirait pas en 1844. » En fait, ce nest pas depuis 4 ans en 44 quil demande son changement, mais depuis quil est à Charlieu comme en témoignent les lettres citées ci-dessus.

V.J.M.J.

Notre Dame de Lhermitage, 28 Xbre 1838.

Mon bien cher frere,

Ce que vous mapprenez concernant les établissements de Semur, de Perreu et de Charlieu me console. Dieu veuille conti-nuer a y verser ses benedictions les plus abondantes.

Pour vous, mon bien cher ami, nous serons toujours disposés à vous plaire et même à vous obéir. Indiquez nous un emploi où vous puissiez être constant et content et bien vite nous vous le confieront. Cest une bien triste maladie de nêtre bien que dans les lieux où lon nest pas. Cest encore se tromper grossièrement denvisager un autre bien que celui qui nous est confié.

Adieu, mon cher Dominique, mettez fortement votre confiance en Jésus et Marie et soyez sûr que tout ira pour la gloire de Dieu et pour le salut de votre âme.

Quant au secours que nous attendons pour lécole des pauvres de Charlieu, continuez à prier et à faire prier. La prière bien faite est toute puissante.

Rien de nouveau à la maison mere, si ce nest un bon nombre de novices. Tous les établissements continuent.

Jai lhonneur dêtre dans les Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie votre tout dévoué serviteur.

CHAMPAGNAT.

2966 visits