Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Brazil: Solidarity Mission of the Province of Brasil Centro-Sul - Santos

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

21 July

Saint Lawrence of Brindisi
1951: The first brothers left for Japan

Marist Calendar - July

Pardon des injures 2

 

Br. Marcellin Champagnat

Dieu nous ordonne et a droit de nous ordonner le pardon des injures, première proposition.

Si nous ne pardonnons pas, nous mettons Dieu dans un droit particulier de ne nous pardonner pas, seconde proposition..

1.- Dieu nous ordonne et a droit de pardonner les injures: vobis: diligite inimicos vestros».

2º Dieu a droit de nous ordonner le pardon des injures: 1º - comme Dieu; 2º - comme père ; 3º - comme modèle; 4º - comme juge.

Or; M. f. Dieu a incontestablement le droit de nous assujettir à ce précepte. Comme Dieu; il est notre maître et nous sommes indispensablement obligés de nous soumettre à la loi quil nous a fait daimer nos ennemis pour lui rendre hommage p ar notre dépendance.

2º- Comme père et bienfaiteur: cet homme ne mérite pas que vous lui pardonniez, mais Dieu le mérite.

3º - Comme modèle: que ne pardonne-t-il pas tous les jours à tant de pécheurs.

4º - Comme juge: peut-être doutez vous que Dieu vous ait pardonné jusquà présent, hé bien voici le moyen dassurer votre pardon.

2.- Si nous refusons au prochain le pardon que Dieu nous ordonne et quil exige indispensablement de nous, nous lui donnons un droit particulier de ne nous pardonner jamais à nous mêmes, car nous nous rendons singulièrement coupables et coupables en quatre manières: envers Dieu, envers Jésus Christ, envers le prochain et envers nous mêmes.


1º - Envers Dieu nous violons un de ses préceptes les plus essentiels. Or comment pouvons nous espérer de le fléchir en notre faveur.

2º - Coupables envers Jésus Christ Fils de Dieu: nous le renonçons en quelque manière dès que nous renonçons au caractère le plus distinctif du christianisme qui est le pardon des injures.

3º- Coupables envers le prochain substitué en la place de Dieu: nous lui refusons en conséquence du renfort....

4º- Coupables envers nous mêmes: nous nous démenttons nous mêmes et la prière....

(1) cf. Bourdaloue, Oeuvres complètes, tome p.ss. Sermon pour XXI° dimanche après la Pentecôte: Sur le pardon des injures. M. Champagnat ne fait que résumer ce texte.

2857 visits