Home > E-maristes > Champagnat > Letters of Champagnat > Lettres de Marcellin 024

 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

France: New provincial council of l'Hermitage: Mathaios Levantinos, Jaume Pares, Michel Morel, Pere Ferre, Provincial, Xavier Giné, Ramon Rúbies, Gabriel Villa-Real

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

22 July

Saint Mary Magdalene
1816: Marcellin Champagnat was ordained a priest in Lyons

Marist Calendar - July

Lettres de Marcellin 024

 

Br. Marcellin Champagnat
01/11/1831


In other languages
English  Español  Português  

La lettre ne portant pas d'adresse, nous n'avons aucune certitude sur la résidence du destinataire, car nous ne possédons pas la liste des placements de cette année. Sans doute ne s'agit-il pas d'Ampuis (cf. L. 14 et l9), car tout laisse à croire que Frère Barthélémy vient d'être changé pour prendre la direction de l'école de Saint-Symphorien d'Ozon. Le cahier des comptes mentionne, en effet, sous la date du 16.09.1832 « Reçu du Fr. Barthélemy pour St. Symphorien, 43,80 fr. ». Cela correspondrait avec le texte de la présente lettre d'après lequel il s'agit d'une localité proche de Lyon.

V.J.M.

Mon bien cher frere Barthelemy,

Que Jésus et Marie soient toujours avec vous! Je vous permets, mon bien cher ami, de faire la ste communion le dimanche, le jeudi comme votre règlement le porte et le mardi comme vous me le demandez, mais cette derniere permission ne durera que trois mois. J'accorde cette même permission au frere Izidore, mais seulement un mardi par moi, le premier.

Je vous promet que le premier voyage que je ferai a Lyon, j'irai vous voir. Courage, mon bon ami, il suffit que vous ayez la volonté, avec votre brave colaborat[eur] d'enseigner un bon nombre d'enfants. Vous n'en auriez point, que votre recompense seroit la même. Ne vous inquietez pas du petit nombre que vous avez. Dieu tient les coeurs de tous les hommes entre ses mains, il vous enverra du monde quand il le jugera a propos, il suffit que vous ne vous y opposiez pas par vos infidélieté. Vous êtes ou Dieu vous voulait, puisque vous êtes où vos superieurs vous ont voulut. Je ne doute pas que le Seigneur ne vous en recompense par beaucoup de grâces.

Ne cessez de dire à vos enfans quils sont les amis des saints qui sont dans le ciel, de la Ste vierge et en particulier de Jesus Christ, que leur jeune coeur leur fait envie, qu'il voit le demon s'en emparer, quil serait pret, sil étoit nécéssaire, de mourir de nouveau sur la croix à St Symphorien même, pauvres enfans. Ajoutez que Dieu vous aime et que je vous aime aussi puisque Jesus Christ, la St Vierge et les Sts vous aiment tant. Savez vous, dites leur encore, pourquoi Dieu vous aime tant, c'est que vous êtes le prix de son sang et que vous pouvez devenir de grands saints et cela sans beaucoup de peine si vous le vouliez bien. Le bon Jésus vous promets de vous prendre sur les épôles, afin de vous eviter la peine de marcher. Quil est malheureux, mes enfans que nous ne le connoissions pas bien, sur tout ceux d'entre vous qui apprennent avec tant de dégouts leur catéchisme.


Faites avec votre petit nombre d'enfans une petite neuvaine en lhonneur de la Sainte Vierge: cinq Pater et [...]. Nous allons à Lhermitage en commencer une aujourdhui pour la même raison, c'est a dire pour le succès de tous les etablissements de la Société. Gravez sur les livres de tous vos enfans: Marie a été conçue sans péché.

Je vous embrasse dans les Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie où je vous laisse.

Mes amitiés à Mr le curé et à son vicaire, CHAMPAGNAT, sup. Notre Dame de Lhermitage/1bre, 1831
.

3016 visits