Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Peru: Vocational Week - Educational Center "Santa Rosa" - Sullana

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

20 July

Saint Margaret of Antioch

Marist Calendar - July

Cahier Champagnat 4

 

Br. Marcellin Champagnat
7/18/1834

format 17 x 22, 58 pages

Notes particulieres concernant le bien de la maison

1° On manque à la charité de se communiquer les petites antipathies qu’on a eu sous l’autorité de certains freres.

2° Exigeance de certains freres au sujet de la nourriture (on disoit un jour au frere cuisinier que les pommes de terre devoient beigner dans le beurre.

3° Parapluie en soie, bonnette en soie.

4° Quant un frere quitte un établissement il doit le faire sans sonner la trompette, sans soliciter aucun enfant a sortir.

5° Un frere ne doit (pas) communqiuer ce qu’il a apperçu de mal qu’aux superieurs et non à ses semblables

6° Chacun doit faire ses modeles.

7° Les freres qui arrivent des établissemens en arrivant a la maison Mère sont sujets aux regles de la susdite maison.

8° Un frere Visiteur General : frere Jean Baptiste

9° Les freres des établissements derangent ceux qui travaillent à (l’atelier) l’atelier.

10° Lettre qui concernent ou le tailleur ou le cordonnier ou tout autre demande d’objet adressée au frere Visiteur pour eviter double port un petit billet.

11° Les filles ne seront jamais admises a faire la cuisine des freres Maristes 16 fevrier 1834.

12° Soulier redresses en dessous ou talon de bote.

13° On se gardera bien de rapporter dans la maison mere ou. . . .

14° On ne doit pas se dispenser

15° (écrit au crayon de graphite) Etre rond dans les entretiens et surtout dans les differentes demandes aux MM les curé.

16° Ceux qui viennent les jours de vacances doivent se conf[ormer] à la regle de la maison aussitôt qu’on y entre.

17° Tous les pemiers dimanches de chaque mois 2de Vêpres des morts.

18° Tous les premiers lundi un office pour tous les membres de la société et les bienfaiteurs.

19° On avertira tous les établissemens de la société toutes les fois qu’il mourra un membre ayant fait des voeux perpetuels.


Ordre à suivre aux enterremens des divers membres de la Société

1° pour un novice, une grande messe où toute la maison assistera ; deux freres la serviront avec surplis ; (un troisième) ; l’un portera la coix et l’autre le benitier.

2° les novices porteront le defunt en terre ; (tous) sans cierge.

3° pour un frere non novice, comme ci dessus, excepté que le jour du décès on (chantera vêpres) dira l’office des morts a trois leçons et pour la messe on mettra deux (accolythes) acolythes et dix clercs sans cierge. Les freres non profès le porteront en terre.

4° pour les freres profès on dira le grand office des morts à la chapelle en commançant à vêpres jusques a laudes inclusivement. On dira une grande messe, diacre, sous diacre ; des cierges a tous les freres seulement et non aux novices.
Les freres des établissements, le jeudi suivant qu’ils auront apris la mort du frere profès diront l’office comme nous l’avons dit ci-dessus, feront une communion pour le defunt, celle qui suivra ; feront dire une messe qu’il retribueront messe basse ou grand messe selon l’usage. Les freres profès le porteront en terre et seront employés a officier de préférence.

5° au bout du mois, on dira encore une messe pour le repos de son âme et on fera encore une communion.

6° le freres profès sera enterré avec son habit qui doit le garantir après la mort comme il l’a garanti pendant sa vie. Ceux qui ne feront des voeux qu’aux lit de la mort ne seront point enterré avec l’habit.

7° pour un prêtre de la Société, comme nous avons dit pour un frere profès.

8° on. . .
-----------------------------------------

[Notes]

9° Les freres doivent être prompt dans leur visite.
10° La propreté doit s’observer
11° Voir avec les freres profès ce qu’il ont a observer
12° Demain office pour les morts. . . .
13° Donner une petite idée d’honeteté.
--------------------------------------------------

1° Ecrits des freres qui n’en ont pas donné
2° Regularité pour la classe
3° Les f. Recteurs ne sont point excepté, ils doivent suivre la regle
4° un certificat de MM. les (mot effacé)
5° On demande si on ne pourroit pas retrancher quelque priere, tel que les litanie, la sixieme

1° Les freres qu ne font pas la cuisine doivent égallement aider à la cuisine.
2° Dans les arrangements à prendre avec les parens on doit avoir soin de faire rentrer ce qui est dû pour le noviciat. . . . . .
3° Un frere en second ne doit pas se mêler de ce qui concerne une classe superieure
4° On parle pendant le répas ; on mange hors le repas
5° Il y en a qui violante leur cheveux.
6° On se permet de s’acheter des tabatieres.
7° Ne jamais dire du mal des enfans d’un voisin a un autre voisin
--------------------------------------------

8° Livres à lire : Guide des pécheurs JM. . . . . . .
9° Familiarité avec les enfans, tel que de les toucher soit auxmoains, soit ailleurs. Obigation à ceux qui s’en aperçoivent d’en avertir sous peine de peché.
et autres. . . . .
----------------------------------------------

Viriville f. Antoine, f. Simeon, et f. Matthieu
---------------------

Joseph Bernardacy. . . . f. Marc
Antoine Rondet f. Marie Ambroise
Antoine Porte f. (Jean Antoine) f. Zacharie
Jean Colombon f. Jean François
Claude Souhait f. (Inocent) (Louis M Gonzague) M. Stan
Joseph Chabout f. Alexis
Jean Renon f. Celestin
Jacques Firmon f. (Auspice) Fulgeance
Laurent (Marie) Moriat f. Laurent Marie
Jean Dorat (Jn Claude) f. Vincent
Antoine Dumas (L. M. Gonzague) f. Cyrille
Joseph Jacquier M. Regis
(Antoine St. C
Auguste Cortant (Marie Gonzague) f. Juste
Antoine Noel Luc
Laurent Monteilier f. (M. Matthieu) Honoré
Jn Bpte Cartier Joseph Eugene
Theodore Millot (M. Regis) f. Basile
J. -Pierre Issertial f. (Phocas) Eloi
Jacques St. Cyr Stephane
------------------------------------------------

Notes : Benediction du St. Sacrement avec le ciboire ; trois signes + + + ; les trois oraisons ;
le p. Dominé non second. . . (Parce Domine) tanto mergo. parce Domine.

17 8bre 1834
Note : faire partir les freres à mesure qu’ils sont nommés afin d’éviter les désagrémens ---

Note : frere Damien a designé le frere qu’il desiroit avoir pour compagnon ;
Le 22 d’octobre : il avoit fait deux voyage a L’hermitage pour demander un changement
Note : Ne jamais aller voir un établissement qu’on vient de quitter

3 Xbre 1834 : envoyer 700 messes a Belleu ; 750 d’autre part pour les Soeurs de Belley

A Lyon, N° 6, rue St. J. . . . . Jars ----------

Cochons achetés ; celui d’Izieux 366 à 39 et l’autre 360 a 40
----------------------------------------------

Notes du mois de janvier 1835.
Frere J. Bp. Recommander plus de charité enver les freres infirmiers. La douceur est la pierre de touche. Par ce moyen on gagne ceux avec qui on vit.

19 fev. 1835. . . . Berton et Durant à Berard marchand de chart

4 mars : Soulier, en prendre soin, ne pas les bruler

8 mars : Brouillerie de Charlieu ; - recevoir un vieillard de Sury

f. (Morel frere Lin).
Jean Emoné f. Innocent
Antoine Morel f. Lin

Extrait de naissance : Joseph Chataigner, né en 1811, 6 decembre, né et baptisé à St. Polycarpe à Lyon

Les statuts des freres de Marie sont approuvés par le Conseil (d’Etat) Royal d’Instruction Publique en datte du 8 fev. 1834. Neanmoins il faut pas oublier d’obtenir une ordonnance royale.

1° faire faire des journées dans les établissements.
2° on me dit que les culotes attachées fatiguent
------------------------------------------

26 avril
1° Javel à renvoyer. . . .
2° un adjoin au f. Bonaventure.
3° un qui veille sur tout qui ne soit occupé a rien autre.
4° suspendre la permission de manger la soupe a goûter
5° f. Justin pour surveillant général.
6° voyage de Lyon.
7° quelque jeu de boules
8° ceux qui ne payent rien devroient dédomager par plus. . . .
9° Je pense donner l’habit à ceux a mesure que nous verrons le mieux disposés
ainsi Brouillet, Perchon, Bouvier.
------------------------------------------

1° On ne doit pas écrire des établissemens où l’on est.
2 On ne doit pas, sous pretexte qu’on ne peut pas s’accoutumer, quitter un établissement.

Noms de ceux qui goutent.
1° Pierre Monat
2° Jean Antoine Reimond
3° f. Theodoret
4° f. Simon
5° f. (Michel)
5 Cochet

Ceux qui desirent (que vous) faire des voeux.
1° Reoux
2° f. Cirille
3° f. Celestin
4° Marie Ambrois
5° Theodore
6° Laurent
-----------------------------------------------

Pierre Bouvier Marie Silvestre
J. Louis Breuil Marie Gonzague
Antoine Brouillet Marie Antoine
Jacques Fayasson f. Marcelle
Etienne Sabot f. Marie Bernard
Claude Marie Perchon
Antoine Reymon. . . . . .
--------------------------------------------------

prise d’habit
Antoine Reymon f. Antoine Regis
François Dalemagne f. Paulin
Joseph Drevet f. Marie Augustin
Jean Genest Bouche f. Isaac
Joachim Cochet f. Marie Celestin
Claude Blachon f. Henry Marie
J. Claude Bertrant f. Claude Marie
Etienne Sabot f. Etienne Marie
Jean Louis Chapelon f. Paschal
François Xavier Ginot f. Marie
Pierre Preher Louis Stanislas
Pierre Rode f. Pierre Joseph
Jean Claude Cizeron frere Anselme

--------------------- en marge :
Jacques Fayasson f. Marcele
J. Bpte Françon f. Lorentin
Voeux frere Zacharie
----------------- texte normal
9 juillet 1835 f. Victor n’a point de billet
10 juillet convenu avec Marcou pour le ferrage des croisés à 6s et demi la livre
28 juillet 1835 promis 30 messes à Mr Thioliere Antoine pour fer de lit fourni.
30 journal
31 Ne pas se plaindre dans les établissemens
32
----------------------------------------

22 aout 1835 1° 20 pannes de 20 pied
2° 12 p. de 9 p.
3° 2 p. de 12
4° 2 p. de 14
5° 1 p. de 15
6° 1 p. de 16
7° 3 p. de 17
8° 4 terrassier de 30 p.
donné --------500

f. Potin demain à 5 heures du soir
f. Barthelemy classe d’ecriture
-----------------------------------------

f. Onesime voudroit aller voir ses parens ---

Notes pour 1836 :
Importance des regles pour l’état religieux.
Je dis que toute la force et la durée d’un ordre religieux depend de l’observation des regles. La seule infracton a ses regles peut le faire tomber en ruine, lors même que les regles n’obligent pas sous peine de péché.
L’experience montre, dit Aristote, 1) que les choses ne peuvent se conserver que par les principes qui leur ont donné l’être et les moyens établis pour leur conservation.

Notes : 1° faire partir les freres a mesure qu’ils sont nommés.
2° frere Damien avoit désigné. . .
3° ne pas visiter un établissement qu’on a quitté sans la permission du sup.
4° avoir plus de charité envers les inferieurs.
5° prendre soin des souliers.
6° sous pretexte qu’on ne peut s’accoutumer, on ne doit pas quitter un établissement.
7° on ne doit pas ecrire d’un établissement ou l’on est si ce n’est aux freres eux memes, s’il est necessaire.
8° ne pas se plaindre, ne pas se montrer mécontent dans un établissement.

Avertissemens à donner

1° Quand on est en voyage il faut toujours autan qu’on le peut entendre la sainte messe.
2° Il est peu descent à un religieux d’aller voir certaines curiosité ; on ne doit pas y engager les autres.
3° On ne peut rester plusieurs jours a l’établi[ssement] de Lyon sans donner quelque chose.
4° Arriver au sus dit établissement, on doit demander une chambre pour s’acquiter de ses devoirs de piété.
----------------
Certificat de Mrs les Maires qui ont de nos freres pour adresser a Paris.
----------------
5° On vous dira qu’on a ma permission. Vous répondrez que je vous écrirez sur ces choses là.
6° Ne jamais donner son Brevet sans exiger un récépissé.
7° Ne point communiquer mes lêttres. Les freres Recteurs ne doivent pas permêttre aux freres en second d’acheter des objets. . . . . . . . . . .
frere Onesime Montbrison
dire aux freres de payer leurs different paquets.
8° On ne fera aucun usage d’instrument de musique.
9° Ne jamais reprendre les freres en présence des enfans.
10° Les freres dovient avoir des égards les uns pour les autres.
11° On ne doit pas dire : celui là ne fera pas en un tel, en un tel endroit.
12° Par le voeux d’obéissance on abandonne le corps. . .
13° On enseignera la geometrie (et) le dessein lineai[re] et la tenue des livres dans les endroits où il y aurait six éleves payant six f. par mois. Dans ce cas la maison fournirat un frere de plus. Une classe de ce genre (dans les endroits centraux) est censsée toujours ouverte dans les endroits centraux
---------------------------

1° Les f. des établissements apporteront en venant à la maison mere 25 s pour les frais de la bibliotheque.
-------------

1° inspirer aux enfns une grande dévotion à Marie.
2° une grande exactitude dans les communion et confessions
3° lecture des livres de piété.
4° Recommander souvent les enfns aus prieres des braves gens, faire quelque neuvaine.
5° leur parler souvent de la premiere communion comme d’une action très importante.
6° Veiller les enfans, surtout à l’eglise.
7° ne pas vous mettre sur le pied de la punir pour des fautes qu’ils auroient fait chez eux.
8° aerer les appartements.
------------------------------------------

Deliberation du 17 8bre 1835

1° pour Sury : Antoine, Marie, Silvestre
2° pour Neuville : f. Leon


Janvier 1836

1° ceux qui n’ont pas l’age pour les voeux perpetuels ne feront pas le voeux de chasteté
------------------------------------------------

panne 18 oieds 9 pouces 13s
panne 13 pieds 9 pouces 13
panne 25 pied 9 pouces 15
panne 36 a 40
planche a 14 lignes 45
planche cintré 1 pouce (13/14) 13h 14 33#
9 a 12 largeur douze charts
convenu avec Chavanne pour le grand couvert

1#50 pour tirant 3 a 36 pieds longueur 11 pouces petit bout
1# pour poinçon, 6 pieds demie longueur, 11 pouces epaisseur
1# 6 tenaillons 17 pied et demi, longueur 11 sur dix
70 pannes, 9 pouces, 16 pieds et demie
6 autres à de 17 1 tirant 36 p. a 26s
a Gerui 3 poinçons 18 p. 18#
8 pannes 16 6 terraillon 17 p. 18
3 p. 29 3 pannes 25 p. 14
2 p. 14 2 pannes 25 p. 13
1 p. 20 53 p. 16 p. 13s

Donné le 31 mai 1836 a Poyeton et Payre 2210
-----------------------------------

30 janvier 1836 - Déliberation

1° Examen de la regle pour la faire imprimer : freres François, J. Marie, J. Bap., Stanislas, Louis Marie, f. Benoit.
-------------------------------------

1 - Pierre Moriat f. Bernard
2 - J. André Rimbelle ( ? ) f. Theodul
3 - Claude Colard f. Euthime
4 - Michel Monchalin f. Basile
5 - J. Pierre Ardin f. Pémin
6 - Matthieu Chazal f. Spiridion
7 - J. Baptiste Astier f. Nil
8 - Joseph Marie Oriol f. Theotiste
9 - Etienne Marin f. Elie Regis
10 - Claude Sage Phocas
11 - Charles François Beauvoir (f. Xavier) f. De la Croix
12 - Pierre Marie Bonner Daniel
13 - J. Claude Piquet f. J. Claude
14 - Termes Antoine Gerasime
15 - Pierre Colombat Ephreme
16 - Antoine Barrelon Felix

On croit qu’il faut expliquer la grammaire et non le catechisme.
--------------------------------------------



PROSPECTUS

Etablissement des Petits Freres de Marie
à Notre Dame de l’Hermitage sur St. Chamond, Loire.

Les Petits Freres de Marie établis à Lavallas des l’année 1817, habitent aujourd’hui une assez vaste amison batie à N. D. de l’Hermitage près St. Chamond.

Art. 1er
Les Petits Freres de Marie ont pour but l’instruction primaire ; outre l’instruction morale et religieuse, ils enseignent la lecture, l’écriture, les elements de la grammaire française, le calcul et le système legal des poids et mesures, les elements de la geometrie, le dessein lineaire, le chant et les elements de l’histoire et de la geographie.
(Art 2) Ils suivent pour l’enseignement la nouvelle prononciation et la emthode des Freres de la Doctrine Chretienne.

Art. 2
On donne des frères aux communes qui les demandent et qui assurent pour quatre freres 1500 ; pour trois 1200 ; pour deux 1000 ; une maison vaste selon le nombre d’enfans, un jardin et un lieu de récréation (pour les enfans)
On fournit un mobilier ainsi qu’il suit :
1° 2000 pour 4 freres, 1500 pour trois ; 1000 pour deux. Le dit mobilier est entretenu ou par les freres et leur appartient en totalité au bout de six ans (en totalité), ou par la commune et elle en demeure (seule la maitresse) propriétaire.

Art. 3me
Les freres n’entrent en fonction qu’après l’entière confection du mobilier, des classes, du bâtiment destiné aux freres et du payement du premier trimestre qui doit être aussi payé dans la suite.

Art. 4me
Les ecôles seront gratuites ; mais les communes pourront percevoir une rétribution mensuelle des parents aisés pour couvrir une partie des frais de l’établissement.

Art. 5me
Chaque établissement est gouverné par un directeur local qui sera en exercice autant de temps que le superieur le jugera a propos, ayant soin toute fois que son successeur soit installé avant son départ.

Art. 6me
Dans chaque district un frere directeur est préposé pour en surveiller les établissements.

Art. 7me
Tous les meubles et ornements des classes, tel que bancs, tables, chaires, sentences, tableau de lecture, etc. . . etc. . . (encre, papier, livres d’arithmetique pour les pauvres) seront a la charge des communes.

Art. 8me
Les freres et les éleves auront une place et des bancs gratuites a l’eglise. Les freres qui pourront aider au chant ne quitteront point leur place pour cela, a moins qu’un second frere put suffire pour contenir les enfans.

Art. Art. 9
Les commune ne pourront obtenir un établissement qu’a condition quelles payeront d’avance a la maison mere, une fois pour toute, deux cents pour chaque frere demandé.

----------------- page traitant d’un autre sujet insérée ici.

Les jeunes gens qui desirent embrasser cet etat de vie sont reçu dans la société depuis l’age de 15 ans jusques à celui de trente, pourvu qu’ils sachent lire, passablement écrire, qu’ils jouissent d’une bonne santé, qu’ils soient munis d’un certificat de bonne vie moeurs, de leur extrait de naissance et de baptême.


Le noviciat est de deux ans pour lesquels on paye 400 -


En arrivant au noviciat les candidats doivent avoir deux cents francs qui est la moitié du traitement ; plus 25# pour l’achat des livres, papier, plumes, encre ; l’habit d’entrée en religion, une 12ne de chemises, 6 serviettes, deux paires de drap, 12 mouchoirs ; 25# pour blanchissage, racomodage, entretien de la chaussire et frais de medecin etc. . . etc. . .


On ne reçoit que les lettres affranchies.


On ne donne le st. habit qu’autant que le trousseau est fourni en entier et la mitié du traitement payé.
----------------------- suite du texte antérieur
Art. 10
Si un frere quitte la société ou s’il est renvoyé, ce qui ne peut avoir lieu que pur mauvaise condute, la société lui rend ce qu’il a apporté, déduction faite des frais du noviciat et des autres frais extraordinaires qu’il auroit pu occasionner a la masion.

Art. 11
La societe des petits freres maristes sera gouvernée par un superieur qui sera nommé pour dix ans seulement et au bout de ce terme il pourra etre continué. Il sera nommé à la pluralité absolue des suffrages des freres profès convoqué a cette fin par le supr general de toute la société de Marie au nombre de 20. Le supr lui même a aussi voix deliberative (de maniere a pouvoir se ranger). Dans le cas où les freres ne pourroient se réunir en nombre suffisant le supr général de toute la societé de Marie pourroit nommer un supr provisoire.

Art. 12
Pourroit etre élu supr des freres les pères ou freres selon le besoin ayant au moins dix ans de profession.

Art. 13
Le superieur elira lui même son conseil qu’il fera agreer au superieur général de toute la societé.

Art. 14
Chaque maison de la societé des freres Ms sera gouvernée par un frere directeur.
Un frere ne pourra être nommé directeur d’une maison qu’il n’ait fait profession.

Art. 15
Le but de la congregation des freres est encore de diriger des maisons de providence ou de refuge pour les jeunes gens (revenus du desordre ou exposé a y tomber).

Art. 16
Les freres Maristes voleront avec joie au secours de pretres maristes aussitôt qu’il en seront requis par le sup.

Art. 17
On ne mettra pas à demeure fixe un frere seul, mais on pourra a raison de la proximité des lieux envoyer un frere d’un établissement voisin.

Art. 18
Les freres maristes n’enseigneront point le latin ni le grec etc. . .

-----------------------------------------

20 Avril 1836
reçu du frere François Regis pour tout 405

Quoique les f. M. n’aille pas moins de deux, on pourra cependant etablir une maison centrale d’où les freres se détacheront un a un pour les communes raprochées. Ils y reviendront tous les jours, s’il est possible, ou au moins tous les huit jours. Le f. directeur de l’établissement central les visitera tous les mois, plus souvent s’il peut.
Le frere Visiteur se fera rendre compte et entrera dans tous les détails que nous avons dit ci dessus concernant le frere 1er directeur qui le premier rendra compte de son administration interieure et exterieure.
Les freres montreront une grande confiance au f. visiteur, se conformeront exactement à ses avis et a ses décisions.
--------------------------------------------

1° Lettre au curé de Marlhes au frere Jean François pour le brevet
2° au frere Alphonse
3° au frere Athanase
4° a Mr Mazelier
5° a Mr le directeur de l’école Normal.
6° au frere A[m]broise
7° aux frere de Neuville.
8° defense d’aller deux a deux vers la riviere au dessous du petit simeti[è]re.

19 Les endroits ou il y a 10 pensionnaires on pourra mettre un troisieme par la cuisine.

10 On ne doit pas se permettre de tirer un frere necessaire dans un établissement sans la permission du superieur.

frere Charles se plairoit dans un endroit froid comme St. Sauveur, St. Genest, Marlhes.
1° un f. Directeur ne changera point sa destination ni la destination de tout autre sans la permission du supr.

2° Il n’est point permis a un frere de transporter les divers objets à son usage dans un établissement à un autre établissement où il se rend.
2° Il n’est point permis de transporter les objets d’un établissement à un autre établissement.

3° Les livres classiques sont compris par cet article.
--------------------------------

1° frere Lazare désire descendre. . . .

3 frere Theodose veut faire des voeux 8 7bre
3 frere Henry Marie idem 8 7bre
3 frere Jean François idem
4 f. Euthime
5 f. Lin des voeux perpetuels
---------------------------------------

11 8bre 1836 les voitures pour Semur Voiture mardi de Semur à Lyon, de Lyon à la clete [La Clayette] tous les jours et de la clete à Semur mardi, jeudi et samedi.

f. Victor demande a rester dans la maison

ceux qui n’ont pas payé leur noviciat doivent avertir leur parents.

1° Remettre entre les mains de Marie les clefs des établissements de la société.

7 mai Pierre Chalandar demande le st. habit

Mr Chanut 26 Voron ( ? )
Mr Besson 28
Mr Terraillon 18
Mr Seon 12
-----------------------------------------

J. Bp. Morel conscrp. de 1830 N° 31 de Marlhes, canton de St. Genest Malifaux
------------------------------------------

1° frere Alexandre se familiarise avec un enfant.
2° dans un établissement en 4 mois on a mangé 17 livres sucre
Mr le supr a fait la com de Mr Merle en faveur des frere et moi je me suis aussi acquitter.
---------------------------------------------

Notes
1° Faire la retraite des novices séparée de celle des freres.
2° Les freres qui pensent faire des voeux les guider pendant. . .
3° frere Raphael
4° ceux qui sont de la conscription
5° ceux qui n’ont pas finit leur noviciat ne feront des voeux que pour six mois ou un an, sans porter le cordon.
6° La petite classe, je me plait à y revenir, est la classe importante au dessus de tout ce que je puis vous dire. Il est vrai de dire dans un sens qu’un frere ouvre ou ferme le ciel aux petits enfants qui lui sont confiés selon qu’il remplit bien ou mal sa tache de catechiste, selon que ce frere saura faire goûter l’amour de Dieu aux enfants qui lui seront confiés etc. . .
-----------------------------------------------

Jean Bapt. Defour frere Theodore v. p.
Claude Marie Trambouze frere Comme v. p.
Richard Gavard f. Germin v. p.
Jean Baptiste Francon f. Florentin v. p.
J. Louis Tardi f. Philippe v. p.
Michel Monchalin f. Basile v. p.
Antoine Bard f. Maxime v. p.
Simon Gautier f. Zozime v. p.
Joseph Jeury f. Andronic v. p.
Benoit Dominique f. v. p.
Benoit Lay f. Victor v. p.
J. B. Meriguet f. Marie Jubin v. p.
J. Antoine Barelon f. Felix v. p.
J. Pierre Ardin f. Peimen v. p.
J. Pierre Yssertial f. Eloi v. p.
J. Pierre Rondet f. Marie Joseph v. p.
J. Bap. Garimaud f. Adelard v. p.
J. Auguste Constant f. Juste v. p.
J. Bp. Vincent f. Grégoire
Etienne Marin f. Elie Regis
f. J. Bp. Cusin f. Cyprien

frere Symphorien v. de trois ans
J. Bp. Rebot frere Ephrem voeux 3 ans
Eugene Simon Petit f. Abraham 3 ans
Jean Pierre Bouvard f. Fabien 3 ans
Pierre Chalandar f. Affricain 3 ans
Annet Blanc f. Andeol 3 ans
Joseph Crozet f. Abrosime 3 ans
Benoit Brossier f. Theodore 3 ans
Pierre Fayasson f. Agaton 3 ans
Pierre Moria f. Bernard 3 ans
Jean Durant f. Didier 3 ans
Pierre Reymon f. Fereol 3 ans
Antoine Terme f. Gerasime 3 ans
(Jean Pierre) Rondet f. Marie Joseph 3 ans
J. Antoi. . Vernai f. Adrien 3 ans
J. Pierre Meunier f. Ennemond 3 ans
J. Louis Chapellon f. Pascal 3 ans
Jean Pascal f. Marcien 3 ans
f. Desanges 3
Eutime 3
f. Aderit 3
f. Habraham 3
f. Celestin 3
f. Simon 3
f. Gabriel
f. Jean
f. Alexis
f. Louis Gonzague
f. Silvestre p 3 ans
Barbé p 3 ans
Raphael p 3 ans
-------------------------------------------------

1° Nos freres ont des reliquaires en argent
2° Le voyage de Paris
3° Il me semble qu’il ne faut pas mettre nos freres a enseigner le latin en aucune manière ; toutes les fois que j’ai fermé les yeux là dessus, j’ai eu a m’en repentir.
4° Les freres ne devroient pas etre reçu a des conditions differentes, autrement de graves inconvenients s’en suivront.
5° Mr Cattet me demande le changement du frere Recteur de Neuville ; que faut-il faire
6° Mr De Ville-neuve
-----------------------------------------

1° Frere Liguori à La Côte
2° Envoyer quelq’un pour sonder le terrain
-----------------------------------------

1° entretien du mobilier 25# par tête
2° Ne vous permettez jamais d’ecrire des lettres à personne pour leur faire des reproches sous pretexte qu’on ne vous seconde pas assez.
3° se faire couper les cheveux
4° il y en a qui ont de favoris
5° tous les exercices de piété, n’en omêttre auncun, la présence de Dieu
6° La retraite de tous les mois, l’oraison, l’examen particulier
7° peu ou point de voyage ; ne point omêttre les prieres itineraires
8° ne pas se mettre sur le pied de faire des compliment
9° ne pas recevoir des enfans trop jeune
10° Livre incomplet
--------------------------------------------

Alexandre Rougemon
Pierre Bajat
Fabien Gionet
Pierre Chalin
Fleury Billiémaz
Jean Donadieu
Jean Marie Granet
Benoit Poyeton
Jacques Badard
Antoine Buisson
Etienne Chavrondier
----------------
François Tinier
--------------------

1° Partir aussitôt qu’on est remplacer
2° On fait cirer les souliers au cuisinier.
-----------------------------------

Pieces pour Paris
1° une requêtte au ministre de l’Instruction Publique ;
2° une lettre de Monseigneur l’Arch.
3° une lettre du Préfet de la Loire
4° une lettre du Préfet du Rhone
5° un tableau statistique de la Société
6° une lettre de Monseigneur de Belley
------------------------------------

1° Les voyages du dima[n]che
1) Voeux frere Eutime
--------------------------------------

29 juin 1837 Voir la nouvelle Conduite des ecôles chretienns, Art. 3me
Clacification des enfants pour les recitations, page 19

2861 visits