Ernesto Sánchez, Superior general

El nuevo comienzo ya ha comenzado
H. Ernesto Sánchez, Superior general



 

FMSI

Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

Italia: Conferencia de FMSI, Children on the Move, Roma

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

Archivo de novedades

 

Calendario marista

20 noviembre

Santos: Félix de Valois, Octavio, Edmundo
Jornada Internacional del Niño (ONU)

Calendario marista - noviembre

Souvenirs d’Afrique

 

I994·I996

José Martin Descarga Elizalde, fms - 2009

Bajar PDF (2 MB)

Chris Mannion / Joseph Rushgajiki

Entre 1994 et 1996, la congrégation des Frères Maristes a été durement éprouvée. Le génocide rwandais a exigé un lourd tribut parmi les confrères rwandais dabord, avant de voir succomber en juillet 1994 le Frère Chris Mannion, Conseiller général, et la communauté mariste de Bugobe ensuite fin octobre 1996.

Si ces disparitions tragiques ne se sont pas produites en présence de témoins oculaires, la relation de certains événements présentée ici les replace dans un contexte éclairant et lève une part du mystère les entourant. Et elle nôte rien au courage d es victimes qui ont témoigné par le don total de leur vie quils partageaient tout avec le peuple africain souffrant.

Pour la congrégation, ce texte révèle en lettres de sang lexigence quotidienne dune présence mariste en terre africaine.

Frère José Martin Descarga Elizalde a passé de nombreuses années comme missionnaire mariste en Afrique . En 1973, il part pour la République démocratique du Congo (le Zaïre en ce temps). En 2001, on le retrouve au Tchad, puis en Côte d Ivoire, au Ghana et au Cameroun, avant de quitter en 2007 le continent africain.

Sa longue expérience de l’Afrique en fait un témoin de premier ordre pour relater les tragiques événements qui on secoué la région des Grands Lacs durant la dernière décennie du 20e siècle et qui ont coûté la vie à une dizaine de frères maristes.

Les présents "Souvenirs d’Afrique" qu’il partage apportent un éclairage irremplaçable sur ces années douloureuses.

1976 visitas